La TöY-PARTY

 

Spectacle cérémoniel et libertaire

à tendance orgiaque

* Hardfloor-grunge-pop-boumboum-dance *

Le-tout-en-8-bits

 

CRÉATION EN CHANTIER,

SORTIE OFFICIELLE au printemps 2018

 

 

La TOY-PARTY, c'est avant tout la rencontre de Muerto Coco (duo de diseurs de poésie et bidouilleurs de son divers),

 

de Marc Prépus et son Panda (des rocks-stars hip-hop-caddy-poubelle)

 

et de Bloombox (duo de geeks-chanteurs-instrumentistes-qui-font-danser).

 

Ils se rencontrent donc et réalisent qu'ils utilisent et aiment tous les jouets électroniques pour enfants.

 

Réalisant en même temps qu'ils sont connectés par des liens familiaux, ils se disent assez rapidement qu'ils vont unir leurs super-pouvoirs respectifs pour se rouler tous ensemble dans un tas de jouets en plastique, en faire de la musique, crier des textes, chanter, faire danser, rire ou fuir.

 

Ils réalisent aussi que c'est l'heure et l'occasion pour eux d'utiliser ces jouets pour refaire le chemin d'enfants à adolescents à adultes, de manière plus libre cette fois, et de faire émerger leurs identités secrètes et rêvées, en scène.

 

C'est aussi l'occasion pour eux de réconcilier Pop et Poésie (avec pas mal de rock et de grunge quand même).

 

 

La Töy-Party sera une grande cérémonie invitante à la liberté identitaire,

un show post ou pré apocalyptique, un concert de poésie contemporaine et électronique,

un grand symposium post-politique et dionysiaque.

 

On y parlera de vie, de mort, d'amour, de sexe, de plastique, de gourous,de chiens, de marge, de David Pujadas, d'enfants du rock'n roll et de Paris-Plage.

 

Aux dernières lueurs du jour, au début de la nuit.

 

On espère y faire frissonner, écouter, danser, penser et pourquoi pas mettre en transe.

 

Bisous.

 


# Calendrier passé

 

 >> octobre 2016, Parvis de l'Opéra, Marseille, Sirène et Midi net (avec Lieux Publics)

Cérémonie urbaine pour la mort du plastique : extrait vidéo ici >> CLIC .

 

>> jusqu'à l'automne 2017, les laboratoires de création continuent sous diverses formes

Novembre 2016 - tournée toulousaine et expérimentations diverses (Grand Rond, Pistouflerie, Maison de la Terre, IPN)

Décembre 2016 - Toy-Party subversive (et qui fut d'ailleurs censurée) dans la cabane du père Noël sur le marché de Noël de Nantes (festival MidiMinuit, Maison de la Poésie)

Février 2017 - résidence de recherche avec Lieux Publics (Marseille)

Mars 2017 - résidence musicale au Rack'am (Essonne)

Mai 2017 - résidence chez Animakt (Essonne)

 

 

# Calendrier à venir

 

Juillet 2017 - résidence au festival des Grands Chemins d'Ax-les-Thermes (09) / sortie de résidence le jeudi 27 juillet

Samedi 29 juillet 2017 - moments musicaux avec la TOY-PARTY pour les inter-plateaux du Pistouval à Casagnabère-Tournas (31)

Août 2017 - résidence chez Bouillon Cube (Hérault), concert public le vendredi 18 août

Septembre 2017- résidence avec Superstrat (ancienne Hostellerie de Pontempeyrat) à St Etienne

Décembre 2017 - résidence chez Lieux Publics (Marseille)

Janvier 2018 - résidence à la Gare Franche (Marseille) et sexy étape de travail au festival Parallèle

Mars 2018 - résidence au 3bisF (Aix-en-Provence)

 



 

 💖 BONUS 💖

LA MINUTE GÉNÉALOGIE DE LA TOY-PARTY

 

Commençons par le commencement : Potard est un peu demi avec La Fille,

parce que la mère de La Fille (Andrée)

s'est mariée avec le père de Potard (Alain)

quand La Fille avait 15 ans / et Potard 17.

Christiane, c'est la soeur d'Andrée,

donc la tante de La Fille, donc la belle-tante de Potard,

et c'est aussi la mère de Prépus

(dont le père s'appelle Prévot, mais dont le grand-père s'appelait Prépus, oui, voilà.)

Donc Prépus c'est le cousin (germain) de La Fille. 

Ils ont joué au docteur quand ils étaient petits mais rien de méchant, tout ça.

Bon.

Noël 2008, naissance de Célia, nièce de Potard,

et première retrouvaille commune de Potard + Prépus + La Fille

autour des jouets électroniques pour enfants.

Un sacré Noël.

Même Tata Denise s'était mise à faire de la musique avec eux.

2010 = Panda, le cousin éloigné de Prépus,

revient du Cambodge où il a grandi et vécu jusqu'alors.

Hasard fou, il est sondier.

Comble des hasards, il se met à s'entendre vachement bien avec son cousin Prépus

qui est en train de développer son histoire de hip-hop en caddie.

Et comble des hasards fous, ils se mettent à bosser ensemble,

alors que de leur côté :

Potard et La Fille ont déjà monté une compagnie ensemble en 2009 (feu Le coq est mort).

De son côté, en 2012,

Potard renoue (un peu par hasard, au baptême de Célia),

avec deux cousins bretons pas vus depuis bien longtemps :

Nouille et Bloomy,

qui habitent maintenant en région parisienne.

Ils avaient bien passé quelques semaines d'été communes à Douarnenez (29)

dans la maison de mamie Colette, 

mais à l'époque Nouille avait des boutons, et Bloomy était grincheux.

Depuis, ils sont devenus trop canons,

et

(comble du comble des hasards fous)

Potard découvre qu'ils ont monté un groupe tous les deux = Bloombox.

Dans lequel il y a - tenez-vous bien - une recherche autour du jouet électronique pour enfants.

 

Alors là.

 

Sidération familiale globale.

 

Rencontre des uns et des autres, au fil des mois.

 

Quelques concerts et festivals où les uns et les autres partagent la programmation,

en 2013/2014.

Et pas mal de nuits blanches à geeker sur des CB, avec des talkies, à faire des photos débiles, à enregistrer des trucs sur des radios cassettes, à parler de 8 bits et de jacks stéréo.

 

Septembre 2014 = l'idée du Label s'impose à eux.

C'est la naissance du Label des Cousins Crétins

 

   

C’est la naissance de la TöY-PARTY.